Le défi logistique du logement durant les grandes fêtes en Grèce ancienne

Nicola Zwingmann (Chercheuse indépendante – Tübingen)

Résumé

Pendant plus d’un millénaire, du VIIIe s. av. J.-C. jusqu’au IVe s. ap. J.-C., se déroulaient tous les quatre ans à Olympie les jeux les plus anciens et les plus grands de l’antiquité grecque. Dès les VIe / Ve s. av. J.-C., 40.000 à 50.000 mille hommes venus de l’ensemble du monde grec gagnaient à cette occasion un sanctuaire situé en pleine campagne, à l’écart de toute infrastructure urbaine. Leur rassemblement représentait évidemment un défi logistique énorme. Comment tous ces gens étaient-ils logés et ravitaillés en nourriture et en eau, et comment se voyaient-ils ménagé un accès aux installations d’hygiène de base? Comment d’autres lieux de grands rassemblements affrontaient-ils ces problèmes et quels sont ici les traits caractéristiques d’Olympie ?

Deux inscriptions grecques préconisant des rites mettant en scène l’hospitalité vis-à-vis d’entités surnaturelles ?

Alexandre Jakubiec (ENS de Lyon)

Résumé

La loi colonne B de la loi sacrée de Sélinonte (SEG XLIII, 630) et un passage de la loi cathartique de Cyrène (SEG IX, 72, l.111‑121), datées respectivement des années 460-450 et des environs de 325, sont l’objet de nombreux débats étant donné leur caractère quelque peu énigmatique. S’il est clair que les deux lois prescrivent des rites d’hospitalité, la question de la nature des entités devant être accueillies suscitent des discussions parmi les Modernes. Une nouvelle étude de ces inscriptions peut permettre de montrer qu’il était probablement question d’offrir l’hospitalité à des entités surnaturelles.

Continuer la lecture de « Deux inscriptions grecques préconisant des rites mettant en scène l’hospitalité vis-à-vis d’entités surnaturelles ? »