Colloque international « Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif » (Lyon, 5-7 septembre 2018)

Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne :

penser le singulier et le collectif

Colloque international

École normale supérieure de Lyon – Université Lyon 2 – Université Lyon 3

5-7 septembre 2018

L’objectif de ce colloque, qui réunira des spécialistes d’aires variées de la Méditerranée antique, est d’envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire, en continuant ainsi d’explorer les pistes fécondes ouvertes il y a une quinzaine d’années par le colloque Les Régulations sociales dans l’Antiquité (Angers, 23-24 mai 2003 ; éd. M. Molin, Rennes, 2006). L’étude de l’hospitalité dans la Méditerranée antique apparaît en effet consubstantielle de la question de la relation à l’autre, le plus souvent identifié à l’étranger, et du traitement qui lui est réservé dans le cadre de la relation hospitalière. Elle amène aussi à réfléchir aux échelles selon lesquelles est conçue et se développe cette forme spécifique d’accueil : à l’échelle de l’individu ? Du groupe ? De la communauté ? De l’universalité ? Et, partant, en fonction de finalités sociales ? Politiques ? « Humanistes » ? À l’heure où la crise de l’accueil en Méditerranée remet l’hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

Continuer la lecture de « Colloque international « Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif » (Lyon, 5-7 septembre 2018) »

Hospitalité et droits politiques de l’étranger : compte rendu du séminaire HosperAnt 1

Compte rendu du séminaire HosperAnt Hospitalité et droits politiques de l’étranger (12 février 2018, ENS de Lyon)

Léonie Diatta (ENS, M1 Mondes anciens, Histoire) et Lucie Salamor (ENS, M1 Mondes anciens, Histoire)

À la lumière des questionnements contemporains sur les pratiques d’accueil des flux migratoires, et prolongeant les pistes de réflexion menées dans le cadre des ateliers HospitAm de 2015 à 2017, ce séminaire, « Hospitalité et droits politiques de l’étranger » amorce un cycle de quatre journées d’étude dans le cadre du projet HosperAnt.

Dans quelle mesure le système politique d’une entité géographique et politique donnée conditionne-t-il les pratiques publiques et privées d’hospitalité et le regard porté sur le xenos ou l’hospes ? Entre intégration par l’accueil et perte du statut d’étranger par le droit, encouragement de l’hospitalité et volonté de la restreindre, c’est toute la tension entre système politique et hospitalité qui oriente dès lors les réflexions portées par les deux intervenantes. Au monde grec des cités isonomiques du Ve siècle av. J.-C. , étudié par la doctorante Marie Durnerin, répond l’Empire romain des cités en construction entre le Ier siècle av. J-C et le Ier siècle ap. J-C analysé par Virgnie Hollard, maître de conférences en histoire romaine.

Continuer la lecture de « Hospitalité et droits politiques de l’étranger : compte rendu du séminaire HosperAnt 1 »

Séminaire HospeRAnt 5 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil II (28 juin 2018, ENS de Lyon)

L’hospitalité, si on la définit comme accueil non-payant, n’en est pour autant pas une pratique anéconomique. Dès l’Antiquité, elle se fonde sur le principe de la réciprocité, concrète ou symbolique, entre les partenaires et engendre la circulation de biens (cadeaux, productions artisanales etc.). Les pratiques hospitalières publiques peuvent elles aussi revêtir des enjeux économiques, en particulier dans leur rapport à l’évergétisme. Enfin, aux côtés de l’hospitalité, se développent d’autres formes d’accueil pleinement monétisées, à l’instar des secteurs hôteliers bien attestés dans les cités grecques, à Rome, dans les royaumes hellénistiques d’Égypte et du Proche-Orient. Comment cette économie de l’hospitalité évolue-t-elle aux périodes plus contemporaines, avec l’institutionnalisation progressive de l’accueil et de sa prise en charge par l’État ?

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 5 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil II (28 juin 2018, ENS de Lyon) »

L’économie de l’hospitalité et de l’accueil : compte rendu du séminaire HosperAnt 3

 

Compte rendu du séminaire HosperAnt L’économie de l’hospitalité et de l’accueil (26 mars 2018, ENS de Lyon)

Mélanie Joffrain (ENS, M2 Mondes anciens LLCA)

La journée d’étude qui s’est déroulée le 26 mars 2018 à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon dans le cadre du cycle de séminaires HospeRAnt (Hospitalité et régulation sociale dans l’Antiquité méditerranéenne) s’est concentrée sur la facette économique des pratiques de l’hospitalité et de l’accueil. Dans une approche pluridisciplinaire et dans une perspective diachronique, Claire Fauchon-Claudon et Marie-Adeline Le Guennec avaient convié Sylvain Destephen à parler de l’économie des pratiques de l’hospitalité appliquée au monde romain antique. Marie-Adeline Le Guennec a ensuite réalisé une conférence sur les modalités économiques qui structurent l’activité mercantile de l’aubergiste dans le monde romain.

Continuer la lecture de « L’économie de l’hospitalité et de l’accueil : compte rendu du séminaire HosperAnt 3 »

Musings on Gender, Archaeology, and Pilgrimage in the Late Antique Near East

The monastery of Aaron at Jabal Harun, Jordan (c) Marlena Whiting

Marlena Whiting (University of Amsterdam)

What can a gendered reading (based in feminist critique) of the archaeological evidence for pilgrimage in the Late Antique Near East reveal about women and pilgrimage?

Continuer la lecture de « Musings on Gender, Archaeology, and Pilgrimage in the Late Antique Near East »