Accueil et hospitalité au haut Moyen-Âge dans le Centre-Nord de l’Italie : realia et problèmes de lexique

Eleonora Destefanis (Università del Piemonte Orientale, Dipartimento di Studi Umanistici)

Le problème de l’hospitalité dans l’Italie du haut Moyen-Âge demeure encore un peu marginal dans l’historiographie (avec l’exception du cas romain). Il représente pourtant un sujet important, surtout par rapport au rôle joué par la Péninsule italienne dans l’espace méditerranéen pendant cette période. L’objectif est de montrer ici la progressive mise en place d’un système lexical de l’hospitalité qui d’un côté sélectionne attentivement sa terminologie et de l’autre arrive à attribuer des significations nouvelles à des mots anciens et bien enracinés dans la tradition littéraire.

Continuer la lecture de « Accueil et hospitalité au haut Moyen-Âge dans le Centre-Nord de l’Italie : realia et problèmes de lexique »

Note de lecture : Cl. Moatti, Le contrôle des gens de passage à Rome aux trois premiers siècles de notre ère, dans Moatti Cl. et Kaiser, W. (dir.), Gens de passage en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Paris, 2007, p. 79-116

Moatti, Cl., Kaiser, W. (dir.), Gens de passage en Méditerranée de l'Antiquité à l'époque moderne. Procédures de contrôle et d'identification, Paris, 2007.
Moatti, Cl., Kaiser, W. (dir.), Gens de passage en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Paris, 2007.

Adèle Arghyris (M1, ENS de Lyon)

L’ouvrage de Cl. Moatti et W. Kaiser pose la question de la liberté de circulation aux trois premiers siècles de notre ère et l’article de Cl. Moatti vise à rendre compte du contrôle des gens de passage – citoyens provinciaux, pérégrins, élites extérieures, caractérisés par la mobilité et la fluidité des déplacements – à Rome.

Continuer la lecture de « Note de lecture : Cl. Moatti, Le contrôle des gens de passage à Rome aux trois premiers siècles de notre ère, dans Moatti Cl. et Kaiser, W. (dir.), Gens de passage en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Paris, 2007, p. 79-116 »

L’hospitalité de Capoue envers les soldats romains vaincus aux Fourches Caudines, d’après Tite-Live

Mathieu Engerbeaud (Université Aix-Marseille)

De la fondation de Rome jusqu’au commencement des guerres puniques, les récits historiques décrivent seulement à trois occasions l’hospitalité accordée par une cité alliée de Rome aux légionnaires vaincus. Tusculum aurait accordé deux fois son hospitalité aux Romains battus par les Èques, en 449 et en 418 ; et en 321, les citoyens de Capoue auraient accueilli spontanément les soldats romains vaincus par les Samnites aux Fourches Caudines. Parmi ces trois occurrences, seule l’hospitalité des Capouans a fait l’objet d’une description détaillée dans l’Ab Vrbe condita de Tite-Live (9.6.4-11). Malgré la précision de cet extrait, le récit de l’auteur latin présente un paradoxe. En effet, selon lui, les Romains n’auraient témoigné aucune reconnaissance à leurs hôtes bienveillants, alors que les Capouans étaient décrits par Tite-Live comme les alliés les plus fidèles de Rome au IVe siècle. Ce comportement contraste avec la générosité des Romains décrite plusieurs fois par Tite-Live au cours de l’histoire des premiers siècles de Rome, car la res publica valorise traditionnellement l’aide reçue de la part de ses alliés, à travers l’attribution de privilèges ou de récompenses ponctuelles. À l’inverse, l’auteur latin décrit l’accueil spontané des Capouans comme un acte de générosité inattendu de la part d’un peuple qu’il juge orgueilleux. Cette mise en scène des faits par l’auteur romain, postérieure de trois siècles aux événements, reflète sans doute l’image négative attribuée par l’historiographie antique à Capoue, une cité qui, après avoir été l’alliée de Rome, l’a trahie pour accorder son hospitalité à Hannibal au cours de la deuxième guerre punique. L’analyse de cet extrait met en évidence les difficultés spécifiques que présentent les récits historiques pour étudier l’hospitalité au cours des premiers siècles de Rome et l’imaginaire qui lui est associé à l’époque d’Auguste. Continuer la lecture de « L’hospitalité de Capoue envers les soldats romains vaincus aux Fourches Caudines, d’après Tite-Live »