Accueil-logement-divertissement : les lieux de l’hospitalité publique dans le monde grec

Richard Bouchon (Université Lyon 2 – HiSoMA)

Résumé

Les communautés grecques disposaient-elles d’équipements spécifiques pour accueillir leurs hôtes publics ? On peut largement douter qu’une présence a priori assez courte dans le temps ait pu entraîner des constructions relevant de l’espace de la cité. Pourtant l’invité public constitue une catégorie au sein de la population qu’il est nécessaire de rendre visible aux yeux de la communauté accueillante. On tentera pourtant de passer en revue ce que les sources nous apprennent de la façon dont ont été pris en charge les différents moments de la séquence d’hospitalité, accueil officiel, repas, logement, activités de divertissement, en insistant sur trois exemples : la maison des Thébains à Delphes, l’édifice pour les juges et les Romains à Sparte et le théâtre de Larissa en Thessalie.

 


Une réflexion sur « Accueil-logement-divertissement : les lieux de l’hospitalité publique dans le monde grec »

  1. Richard Bouchon précise à l’issue de sa communication que les juges étrangers rendent la justice en vertu du droit local, sans que l’on sache exactement comment ils prennent connaissance de ce droit local. On pense généralement que finit par se développer une catégorie de la population assez versée dans les affaires de droit. En outre, on se situe à une période de l’époque hellénistique où il y a un nivellement des droits, à quelques exceptions près, le droit attique étant largement diffusé dans les pays hellénistiques. Toutefois, peu d’éléments affleurent dans la documentation sur la façon concrète dont on pouvait consulter des registres de lois.
    Il ajoute au sujet des places réservées du théâtre de Larissa, que l’organisation des gradins était spécifique à chaque manifestation, de sorte que l’on gravait les blocs en fonction des gens présents. Il semble cependant que l’on grave surtout pour un concours pentétérique dont nous n’avons pas le nom, alors même que le théâtre devait servir à des manifestations plus nombreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.