Peregrinatio est uita : métaphores du chemin et de l’hospitalité dans la littérature philosophique et morale romaine

Marie-Adeline Le Guennec (EFR – HiSoMA)

Résumé

Cet article entend s’intéresser à un motif métaphorique récurrent dans la littérature philosophique et morale romaine, celui de la vie ou du monde comme lieu d’hospitalité, qui apparaît une déclinaison de l’image plus générale de l’existence comme chemin à parcourir. On se penche sur les origines de ce motif, sur son emploi, en particulier dans l’œuvre de Sénèque, et sur son évolution à la période tardive, quand il est recomposé par les auteurs chrétiens de langue latine.



Citer ce billet
Marie-Adeline Le Guennec (2018, 3 avril). Peregrinatio est uita : métaphores du chemin et de l’hospitalité dans la littérature philosophique et morale romaine. HospitAm. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pp8g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search