Journée d’étude Antiquité classique et postcolonialismes. Inspirations, tensions, résistances, ENS de Lyon, 12 février 2021


 
Cette journée de discussion, organisée par Mathilde Cazeaux, Anne-Sophie Noel et Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon) sous forme de webinaire, se propose de mieux faire connaître les débats scientifiques autour des théories postcoloniales et d’engager une réflexion critique, à la fois disciplinaire et interdisciplinaire, sur les pratiques et les enjeux de l’étude de l’Antiquité.

L’émergence des postcolonial studies a, depuis les années 1990, suscité de vifs débats autour des Classics dans le monde anglo-saxon : considérées comme un instrument de domination de « l’Occident », associées à  l’impérialisme, à l’esclavagisme, à l’oppression des minorités, voire au suprémacisme blanc, les disciplines liées à l’Antiquité grecque et romaine (langues, littérature, histoire, philosophie, histoire de l’art, archéologie) ont fait l’objet de vives critiques et ont opéré un important travail réflexif à la lumière des théories postcoloniales. 

Or, en France, il semble que les études classiques soient restées en marge de ces débats, ou tout du moins qu’elles les aient peu interrogés de façon consciente et/ou explicite. Toutefois, un épisode comme la polémique autour de l’utilisation de masques dans une représentation des Suppliantes d’Eschyle en 2019, ainsi qu’un certain nombre d’évolutions dans les manières d’étudier l’Antiquité montrent que ces questionnements traversent également la création et les sphères académiques françaises.

Cette journée d’étude se déroulera sous forme de Webinaire. L’affiche est disponible ici, le programme

S’inscrire via Evento.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.