Parution des actes du colloque Hospitalité et régulation de l’altérité dans l’Antiquité méditerranéenne, dir. Claire Fauchon-Claudon et Marie-Adeline Le Guennec, Bordeaux, Ausonius, coll. Scripta Antiqua 156, 2022

Cet ouvrage est le fruit du colloque international organisé à Lyon (ENS de Lyon, U. Lumière Lyon 2 et Jean Moulin Lyon 3) les 5, 6 et 7 septembre 2018, dans le cadre du projet collectif HospitAm. Il propose, en vingt contributions, un regard global sur cette pratique culturelle partagée par les différentes civilisations du bassin méditerranéen antique qu’est l’hospitalité.

L’hospitalité se définit, on le sait, comme un accueil non stipendié, incluant le gîte et le couvert et survenant souvent en contexte de mobilité. Mais bien plus qu’un recours pour le voyageur en quête d’hébergement, l’hospitalité constitue dans l’Antiquité méditerranéenne une relation sociale à part entière, encadrant les rapports avec l’‟autre”, que les sociétés anciennes associent communément à la figure de l’étranger. C’est donc le rôle fondamental de l’hospitalité dans l’‟épreuve d’altérité” provoquée par la ‟sédentarité temporairement ou durablement quittée” (A. Gotman) que ce livre entend analyser, de la Mésopotamie du deuxième millénaire a.C. à l’Italie de l’Antiquité tardive.

Dans ce but, cet ouvrage propose de soumettre l’étude de l’hospitalité au concept de régulation. Empruntée aux sciences sociales, la régulation invite à penser cette forme d’accueil en tant que mécanisme permettant aux sociétés du bassin méditerranéen antique de gérer l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe allogène, pour rétablir l’équilibre que son arrivée avait contribué à troubler. Quatre axes d’étude parcourent notre enquête : l’analyse des lois, codes et règles de l’hospitalité antique ; la manière dont ces dispositifs sont mis en pratique par les acteurs, accueillis comme accueillant ; les tentatives de négociation et de contournement, dont ils ont pu faire l’objet ; enfin, la régulation de et par l’hospitalité dans sa matérialité. Des ouvertures comparatistes permettent de prolonger pour d’autres contextes civilisationnels l’étude de cette fonction de régulation de l’altérité, qui semble pouvoir être considérée comme un invariant de l’hospitalité humaine.


This collection originated in an international conference organized at Lyon (ENS de Lyon, U. Lumière Lyon 2 and Jean Moulin Lyon 3) on September 5-7, 2018, as part of the project HospitAm. It offers a global perspective on this cultural practice shared by the civilizations of the ancient Mediterranean basin: hospitality.

We define hospitality as a form of reception, including board and lodging and free from expectations of payment, that frequently accompanied mobility. More than an easy recourse for travelers looking for accommodation, in the ancient Mediterranean hospitality was a social relationship in its own right, framing relations with the “other”, often associated, in ancient societies, with the stranger. This book aims to explore the crucial role of hospitality during the “ordeal o otherness” (A. Gotman) caused by temporary or longer-term mobility, from Mesopotamia in the 2nd millenium BCE to Italy in Late Antiquity.

With that objective in mind, this book proposes to study hospitality through the lens of regulation. Borrowed from the social sciences, regulation invites us to think about hospitality as a mechanism that allowed ancient societies to manage the integration, marginalization, or rejection of outside individuals or groups, in order to re-establish the equilibrium disturbed by their arrival. Four lines of inquiry run through the contributions to this volume: the laws, codes and rules of ancient hospitality; their practical application in relations between hosts and guests; attempts to negotiating or circumventing those rules; finally, the material aspects of the regulation of hospitality and regulation through hospitality.  Comparative and interdisciplinary perspectives give a wider relevance to this study of the regulation of otherness, which can be understood as a constant in human hospitality practices.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.