Figures et anti-figures de l’hospitalité dans les écrits du judaïsme hellénistique

Smaranda Marculescu (ENS de Lyon -IHRIM)

Abstract

Dans les écrits du judaïsme hellénistique (Livre de la Sagesse, Philon, Flavius Josèphe, etc.), les réécritures et les interprétations liées à certaines figures du Pentateuque  en mettent souvent en avant, bien plus que le texte biblique, les traits hospitaliers, voire inhospitaliers. L’analyse de ces figures et des exégèses qui leur sont associées permet de saisir les enjeux liés à l’idée d’hospitalité dans les contextes religieux, philosophiques et historiques spécifiques qui ont marqué ces productions littéraires. Plusieurs facteurs extra-bibliques ont pu avoir un impact sur les représentations de l’hospitalité dans le judaïsme alexandrin. Parmi eux figurent, par exemple, les accusations de misanthropie à l’égard des Juifs et de leur particularisme cultuel et religieux dont se font l’écho des auteurs latins comme Pline et Tacite. La prééminence d’une figure de l’hospitalité pourrait alors être perçue comme une réponse à de telles accusations.


Une réflexion sur « Figures et anti-figures de l’hospitalité dans les écrits du judaïsme hellénistique »

  1. À l’issue de sa communication, Smaranda Marculescu a pu préciser que la tradition de la misoxénie était transmise par Diodore de Sicile, par Hécatée d’Abdère, auteur du premier récit païen de l’Exode qui présente les juifs comme des lépreux expulsés d’Égypte, et par Manéthon de Sebennytos, prêtre égyptien. L’oratrice rappelle que l’accusation d’amixia va avec leur particularisme cultuel. Elle montre dans un deuxième temps que l’Ancien Testament présente des figures individuelles d’inhospitalité ou d’hospitalité feinte, comme Balak qui reçoit Balaam avec la seule idée d’accomplir ses volontés, le premier finissant d’ailleurs par congédier son hôte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.