Acteurs et actrices de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne

14-15 octobre et 15-16 décembre 2016, ENS de Lyon

Après s’être penché sur le lexique de l’hospitalité (ENS de Lyon, 24-25 mars 2016) puis sur les normes et des institutions de l’hospitalité autour de la Méditerranée (École française de Rome, 27-28 juin 2016), le projet HospitAm entendait aborder la question des acteurs et des actrices de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne. Eu égard à l’ampleur du sujet envisagé, deux ateliers ont été consacrés à cette thématique, l’un les 14 et 15 octobre (programme en pdf), l’autre les 15 et 16 décembre 2016 (programme en pdf).

Stèle d'Aesernia, Ier s. ap. J.-C. (c) I. De Stefano Manzella
Stèle d’Aesernia, Ier s. ap. J.-C. (c) I. De Stefano Manzella

Dans la continuité de notre réflexion sur le rôle joué par les institutions (en particulier étatiques et religieuses) dans la construction et l’encadrement des réseaux d’accueil – par comparaison notamment avec l’hospitalité privée, il s’agissait désormais de personnifier ces réseaux à travers l’étude précise de l’identité, du statut et des parcours des différents acteurs de l’hospitalité : cela devait nous amener en particulier à mettre en regard, sur le temps long, les acteurs qui pratiquent l’accueil, les « hôtes-accueillants », et ceux qui en sont les bénéficiaires, les « hôtes-accueillis ». Par le prisme des acteurs, l’objectif de ces deux ateliers était également de préciser le fonctionnement de ces réseaux hospitaliers, notamment à travers l’étude des mécanismes de protection et d’appui réciproque entre groupes sociaux, qui dans de nombreuses sociétés antiques structurent les relations d’hospitalité (patronage classique, évergétisme chrétien…). Ces deux ateliers ont été dans le même temps l’occasion d’interroger la pertinence de concepts employés dans la littérature secondaire pour caractériser l’identité de ces acteurs, en particulier à titre collectif.

14 octobre, après-midi

Introduction : Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon) et Marie-Adeline Le Guennec (EFR)

A « travel blog » of the fourth century AD. The journey of Theophanes through Egypt and Syria : Cristina Corsi (Università degli Studi di Cassino e del Lazio meridionale)

Les marchands et les interprètes, des hôtes comme les autres ? Quelques exemples issus des milieux syriaques (IIIe-VIe siècles) : Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon)

Les acteurs de l’hospitalité dans les sources italiennes : Grégoire le Grand et le premier haut Moyen Âge : Eleonora Destefanis (Unverisità degli Studi del Piemonte Orientale)

15 octobre, 10h-13h (ENS de Lyon, Site Monod, Salle « 1, Place de l’école »)

L’hospitalité chrétienne à l’épreuve du sac de Rome : Pierre Descotes (ENS de Paris)

The Silent Voice of the Husband : Hospitality and Gender in the City of Jerusalem : Konstantin Klein (Otto Friedrich Universität Bamberg)

Nemo se stabularii aut coponis hospitem iudicat (Sénèque, De beneficiis, 1, 14, 1). L’aubergiste romain, un anti-acteur de l’hospitalité ? : Marie-Adeline Le Guennec (École française de Rome)

Le cuisinier dans le monde romain : un acteur au service de l’hospitalité symposiaque : Dimitri Tilloi d’Ambrosi (Université Lyon 3)

15 décembre (10h-17h30, ENS de Lyon, Site Monod, Salle « 1, Place de l’École »)

Évergètes, hôtes et accueillis dans les structures d’hospitalité des sanctuaires ruraux de Gaule et des Germanies : Audrey Ferlut (Université Lyon 3)

Figures et anti-figures de l’hospitalité dans les écrits du judaïsme hellénistique : Smaranda Marculescu (IHRIM – ENS de Lyon)

L’accueil des enfants en milieu monastique syriaque (Ve-VIIIe s.) : Florence Jullien (CNRS – UMR 7528 « Mondes iranien et indien »)

Les femmes à Rome, actrices de l’hospitalité (Ier-IVe s. ap. J.-C.) ? : Adèle Arghyris (ENS de Lyon)

Accommodating Female Pilgrims in the Late Antique Holy Land : Marlena Whiting (University of Amsterdam)

The Silent Voice of the Husband : Hospitality and Gender in the City of Jerusalem (II) : Konstantin Klein (Otto-Friedrich Universität Bamberg)

La mise en scène de l’hospitalité féminine dans la Vita Radegunsis de Venance Fortunat : Emmanuelle Raga (Université libre de Bruxelles)

16 décembre (10h – 17h, ENS de Lyon, Site Monod, Salle « 1, Place de l’École »)

L’hospitalité au féminin en question : xenia, proxenia et theorodokia : Marie Augier (Université de Strasbourg)

Le garant de proxénie ou la personnalisation des relations d’hospitalité publique : Richard Bouchon (Université Lyon 2)

Les Romains ont-ils accordé le droit d’hospitalité publique à un pirate ? Le jugement des historiens antiques sur Timasitheos de Lipari (393 av. J.-C.) : Mathieu Engerbeaud (Université Aix-Marseille)

L’aristocratie romaine et l’hospitalité à la fin de la République. Statuts, pratiques et représentations : Robinson Baudry (Université Paris Ouest – Nanterre – La Défense)

Quelques exemples de voyages d’évêques tardo-antiques et leurs hôtes : Ariane Bodin (Université Paris Ouest – Nanterre – La Défense)

Les acteurs de l’hospitalité à travers le récit de l’exil du moine éthiopien  Ēwosṭātēwos dans l’Orient chrétien au milieu du XIVe siècle : des modèles de l’accueil empruntés à l’Antiquité tardive ? : Olivia Adankpo-Labadie (EFR)