Images et realia de l’hospitalité autour de la Méditerranée antique

27-28 octobre 2017, Officina di Studi Medievali, Palerme

Après s’être intéressé au lexique puis aux normes et aux institutions de l’hospitalité autour de la Méditerranée antique, le projet HospitAm a abordé la question des acteurs et des actrices et, enfin, celle des lieux de l’hospitalité. Le premier atelier, qui portait sur les « mots », avait particulièrement insisté sur les ambiguïtés des définitions conceptuelles et lexicales de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne. Depuis, tous les ateliers se sont régulièrement heurtés aux mêmes obstacles interprétatifs dans l’analyse de la documentation convoquée pour traiter de ces différentes thématiques : les textes et les images de toutes natures qui nous donnent à voir l’hospitalité dans le contexte de la Méditerranée antique reflètent-ils directement des pratiques avérées ou, avant tout, des représentations et des normes ?

Loin de vouloir revenir à une histoire des mentalités, l’histoire des représentations a beaucoup évolué ces dernières années. Accusée d’avoir uniquement trait à des mécanismes mentaux impossibles à cerner, qui se feraient davantage l’écho, en réalité, des préoccupations des historiens contemporains que de celles des hommes du passé, elle a été renouvelée grâce à l’étude des différents topoi autour desquels une société donnée se construit et se représente. L’intérêt porté aux images stéréotypées vise notamment à saisir les mécanismes de construction de l’identité collective, ainsi que l’ont montré des travaux récents en histoire de la famille et des pratiques associées à la maisonnée. Eu égard au fort rayonnement culturel de l’hospitalité tout autour de la Méditerranée antique, de la richesse de l’imaginaire auquel cette forme d’accueil donne naissance, et des difficultés interprétatives que ce fort substrat culturel et symbolique ouvre au chercheur, il nous a dès lors semblé important de consacrer le dernier atelier du projet HospitAm aux représentations de l’hospitalité (entendues dans le sens plus précis des images figurées et textuelles qui la représentent) ; ces représentations seront étudiées pour elles-mêmes mais aussi, naturellement, dans leur rapport aux pratiques, aux comportements et aux données matérielles (en particulier aux realia ayant directement trait à la relation hospitalière, à l’instar des tessères et des présents d’hospitalité), dans le contexte de la Méditerranée antique.

27 octobre

10h-13h

Rome et l’hospitalité accordée aux soldats vaincus (VIe-IIIe siècle avant J.-C.) : Mathieu Engerbaud (Université Aix-Marseille – CPAF)

Images et stéréotypes de l’accueil hospitalier dans le judaïsme alexandrin : Smaranda Marculescu (ENS de Lyon – IHRIM)

Peregrinatio est uita : métaphores du chemin et de l’hospitalité dans la littérature philosophique et morale romaine : Marie-Adeline Le Guennec (EFR-HiSoMA)

15h-18h

Female Pilgrims in the Early Christian Holy Land: Virtuous Ladies or Viragos ? : Marlena Whiting (University of Amsterdam)

Bon et mauvais hôte dans la littérature syriaque : la part de l’héritage gréco-romain en question : Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon – HiSoMA)

Milia passum. Le vie Francigene in Sicilia, un progetto di Public History and Archeology tra ricerca scientifica e sviluppo del territorio : Davide Comunale (Università degli Studi di Tor Vergata)

Conclusions par Bernadette Cabouret-Laurioux (Université Lyon 3 – HiSoMA)

Programme disponible en pdf.