Accueil-logement-divertissement : les lieux de l’hospitalité publique dans le monde grec

Richard Bouchon (Université Lyon 2 – HiSoMA)

Résumé

Les communautés grecques disposaient-elles d’équipements spécifiques pour accueillir leurs hôtes publics ? On peut largement douter qu’une présence a priori assez courte dans le temps ait pu entraîner des constructions relevant de l’espace de la cité. Pourtant l’invité public constitue une catégorie au sein de la population qu’il est nécessaire de rendre visible aux yeux de la communauté accueillante. On tentera pourtant de passer en revue ce que les sources nous apprennent de la façon dont ont été pris en charge les différents moments de la séquence d’hospitalité, accueil officiel, repas, logement, activités de divertissement, en insistant sur trois exemples : la maison des Thébains à Delphes, l’édifice pour les juges et les Romains à Sparte et le théâtre de Larissa en Thessalie.

 

Séminaire HospeRAnt 4 : Hospitalité, accueil et habitat (9 avril 2018, ENS de Lyon)

Cette dernière séance est consacrée au logement des hôtes, invités conviés ou étrangers accueillis. On s’interroge ainsi sur l’emplacement et la nature des espaces dévolus à ceux qui pénètrent dans une communauté, famille, cité, État, entité religieuse ou autre. Il convient en particulier de revenir sur la coexistence, dans ce cadre, de structures et lieux assignés à l’hospitalité de manière fixe, éventuellement dès l’origine (ainsi pour les contextes antiques, hospitalia, maisons d’hôtes publics, appartements d’hôtes, espaces de réception, xenodocheia, zones d’accueil dans les synagogues, etc.), et d’espaces d’accueil provisoires, voire improvisés (campements, partage d’espaces domestiques, adaptation provisoire de lieux et espaces originellement dédiés à une autre fonction, etc.). Les enjeux méthodologiques de cette réflexion peuvent entrer directement en résonance avec la question de l’hébergement d’urgence des réfugiés, accueillis, candidats à l’accueil ou rejetés, pour les époques très contemporaines.  La journée s’est ouverte par une visite au Musée des Confluences, consacrée aux cadeaux d’hospitalité ; la seconde partie du séminaire a été dédiée aux interventions des participants (cf. programme infra et compte rendu par M. Gauthier-Girod (U. Lyon III, M1 Mondes anciens Histoire)et G. Girard (ENS, M2 Mondes anciens LLCA).

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 4 : Hospitalité, accueil et habitat (9 avril 2018, ENS de Lyon) »

Séminaire HospeRAnt 3 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil I (26 mars 2018, ENS de Lyon)

L’hospitalité, si on la définit comme accueil non-payant, n’en est pour autant pas une pratique anéconomique. Dès l’Antiquité, elle se fonde sur le principe de la réciprocité, concrète ou symbolique, entre les partenaires et engendre la circulation de biens (cadeaux, productions artisanales etc.). Les pratiques hospitalières publiques peuvent elles aussi revêtir des enjeux économiques, en particulier dans leur rapport à l’évergétisme. Enfin, aux côtés de l’hospitalité, se développent d’autres formes d’accueil pleinement monétisées, à l’instar des secteurs hôteliers bien attestés dans les cités grecques, à Rome, dans les royaumes hellénistiques d’Égypte et du Proche-Orient. Comment cette économie de l’hospitalité évolue-t-elle aux périodes plus contemporaines, avec l’institutionnalisation progressive de l’accueil et de sa prise en charge par l’État ?

Le compte rendu de la séance par M. Joffrain (ENS, M2 Mondes anciens LLCA) est disponible ici.

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 3 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil I (26 mars 2018, ENS de Lyon) »

Séminaire HospeRAnt 2 : Hospitalité et droit international (5 mars 2018, ENS de Lyon)

Dans le prolongement de la séance précédente, il s’agira de réfléchir à la place dévolue à l’hospitalité dans la gestion juridique des circulations, contraintes ou volontaires, entre communautés étrangères les unes aux autres, de la cité-État à la nation. L’hospitalité est-elle ou non soluble dans le droit international ?

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 2 : Hospitalité et droit international (5 mars 2018, ENS de Lyon) »

Séminaire HospeRAnt 1 : Hospitalité et droits politiques de l’étranger (12 février 2018, ENS de Lyon)

ENS de Lyon, 12 février 2018, 14h-17h, salle D2 102

Il peut aujourd’hui sembler paradoxal de mettre en regard la question de l’hospitalité, qui à l’époque contemporaine apparaît relever d’un choix purement privé, et celle des droits politiques conférés à l’étranger accueilli, qui semble du ressort de l’État-nation. Dans l’Antiquité, et en particulier aux périodes archaïques, l’hospitalité est pourtant bien un mécanisme destiné à intégrer juridiquement et civiquement des étrangers sélectionnés par la cité. Cette séance revient sur cette évolution de l’hospitalité qui semble aboutir à déposséder l’accueil hospitalier de sa destination politique. Il s’agit d’envisager les modalités concrètes de ce processus en examinant plus particulièrement le rôle joué par des individus ou des groupes d’individus, parfois délégués spécifiquement par la communauté dans la prise en charge civique, juridique et politique des hôtes accueillis. Le compte rendu de la séance par Léonie Diatta (ENS, M1 Mondes anciens, Histoire) et Lucie Salamor (ENS, M1 Mondes anciens, Histoire) est disponible ici

Programme des interventions

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 1 : Hospitalité et droits politiques de l’étranger (12 février 2018, ENS de Lyon) »