Table ronde “Les lois de l’hospitalité” (Lyon, Maison Internationale des Langues et des Cultures, 6 septembre 2018, 17h30-19h)

Table ronde : « Les lois de l’hospitalité »

17h30-19h00, U. Lyon 3, Amphithéâtre MILC

Modération : B. Cabouret (U. Lyon 3 – HiSoMA UMR 5189)

Animation : M.-L. Basilien-Gainche (U. Lyon 3 – EA 666 Droit public – Institut Convergences Migrations) ; A. Gotman (CNRS – Cerlis UMR 8070) ; Cl. Moatti (U.Paris 8 – USC – HISPOSS EA 1571 – Institut Convergences Migrations) ; P. Schmitt-Pantel (U. Paris 1 – ANHIMA UMR 8210) ; J.-Cl. Zancarini (ENS de Lyon–Triangle UMR 5206)

Dans le cadre du colloque international Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif, une table ronde grand public, modérée par l’historienne B. Cabouret, sera l’occasion de dialoguer avec des chercheurs internationalement reconnus, représentant différentes approches du phénomène social et culturel de l’hospitalité : M.-L. Basilien-Gainche (juriste) A. Gotman (sociologue), C. Moatti et P. Schmitt Pantel (historiennes spécialistes de l’Antiquité), et J.-C. Zancarini (spécialiste de l’histoire des idées). Les participants débattront autour de la question, éminemment complexe et actuelle, des « lois de l’hospitalité », en s’interrogeant sur la nature de ces lois, sur leur champ d’action, sur leur application mais aussi sur les tensions que ne manque pas de faire émerger l’institutionnalisation de l’hospitalité par la loi. Une période d’échanges avec le public viendra clore la table ronde.

Continuer la lecture de « Table ronde “Les lois de l’hospitalité” (Lyon, Maison Internationale des Langues et des Cultures, 6 septembre 2018, 17h30-19h) »

Appel à communications – Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif – 5-7 septembre 2018, ENS de Lyon

Ce colloque réunira à Lyon des spécialistes d’aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d’envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l’heure où la crise de l’accueil en Méditerranée remet l’hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

Les propositions de communication doivent parvenir avant le 1er mars 2018 à l’adresse projet.hospitam@gmail.com (abstract de 250 mots maximum + bref CV) ; les résultats seront communiqués début avril. La durée des communications sera de 20 minutes . Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’italien. Appel à communications téléchargeable ici. Version anglaise ici.