Séminaire HospeRAnt 5 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil II (28 juin 2018, ENS de Lyon)

L’hospitalité, si on la définit comme accueil non-payant, n’en est pour autant pas une pratique anéconomique. Dès l’Antiquité, elle se fonde sur le principe de la réciprocité, concrète ou symbolique, entre les partenaires et engendre la circulation de biens (cadeaux, productions artisanales etc.). Les pratiques hospitalières publiques peuvent elles aussi revêtir des enjeux économiques, en particulier dans leur rapport à l’évergétisme. Enfin, aux côtés de l’hospitalité, se développent d’autres formes d’accueil pleinement monétisées, à l’instar des secteurs hôteliers bien attestés dans les cités grecques, à Rome, dans les royaumes hellénistiques d’Égypte et du Proche-Orient. Comment cette économie de l’hospitalité évolue-t-elle aux périodes plus contemporaines, avec l’institutionnalisation progressive de l’accueil et de sa prise en charge par l’État ?

Continuer la lecture de « Séminaire HospeRAnt 5 : L’économie de l’hospitalité et de l’accueil II (28 juin 2018, ENS de Lyon) »

Musings on Gender, Archaeology, and Pilgrimage in the Late Antique Near East

The monastery of Aaron at Jabal Harun, Jordan (c) Marlena Whiting

Marlena Whiting (University of Amsterdam)

What can a gendered reading (based in feminist critique) of the archaeological evidence for pilgrimage in the Late Antique Near East reveal about women and pilgrimage?

Continuer la lecture de « Musings on Gender, Archaeology, and Pilgrimage in the Late Antique Near East »

Hospitalité, accueil et habitat : compte rendu du séminaire HosperAnt 4

Compte rendu du séminaire HosperAnt  Hospitalité, accueil et habitat (9 avril 2018, ENS de Lyon) – II

Michèle Gauthier-Girod (U. Lyon III, M1 Mondes anciens Histoire)et Guilhem Girard (ENS, M2 Mondes anciens LLCA)

Accueil et hospitalité dans la maison grecque (H. Würmser)

Lorsque l’on parle de l’accueil et de l’hospitalité dans la maison grecque, on se trouve d’entrée de jeu confronté à un écart entre un vocabulaire et des données. Le vocabulaire de l’hospitalité en effet, parce qu’il relève d’abord de conceptions mentales, n’est pas toujours informé par les données archéologiques. Une définition du périmètre de réflexion s’impose donc : il s’agit d’envisager la maison comme lieu social où se négocient les relations entre la famille et le monde extérieur.

Continuer la lecture de « Hospitalité, accueil et habitat : compte rendu du séminaire HosperAnt 4 »

Xenia et cadeaux d’hospitalité : une visite au Musée des Confluences de Lyon

Compte rendu du séminaire HosperAnt Hospitalité, accueil et habitat (9 avril 2018, ENS de Lyon) – I

Michèle Gauthier-Girod et Guilhem Girard

Les Xenia, par Bernadette Cabouret

« Les Xenia, (de *xen-, xenia, xenizein) ou cadeaux d’hospitalité, traversent toute l’histoire de l’Antiquité et appartiennent à un déroulement codifié dans les sociétés méditerranéennes et d’abord dans le monde grec » nous dit d’emblée B. Cabouret. qui se propose de les étudier plus particulièrement à l’horizon de l’Antiquité tardive et de l’hospitalité privée. S’appuyant sur un corpus documentaire, B. Cabouret nous fait part de sa réflexion sur « la médiation du cadeau : du pragmatique au symbolique », en privilégiant la pratique des cadeaux alimentaires.

Continuer la lecture de « Xenia et cadeaux d’hospitalité : une visite au Musée des Confluences de Lyon »

Appel à communications – Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif – 5-7 septembre 2018, ENS de Lyon

Ce colloque réunira à Lyon des spécialistes d’aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d’envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l’heure où la crise de l’accueil en Méditerranée remet l’hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

Les propositions de communication doivent parvenir avant le 1er mars 2018 à l’adresse projet.hospitam@gmail.com (abstract de 250 mots maximum + bref CV) ; les résultats seront communiqués début avril. La durée des communications sera de 20 minutes . Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’italien. Appel à communications téléchargeable ici. Version anglaise ici.