Institutional hospitality and occasional hosting in Christian society between the fourth and sixth centuries: From individual initiative to assistance as mission

Cristina Corsi (Università degli Studi di Cassino e del Lazio meridionale)

Table de Peutinger (c)Mestni muzej Ljubljana - City museum of Ljubljane
Table de Peutinger (c)Mestni muzej Ljubljana – City museum of Ljubljane

Mainly thanks to the testimony of the so-called ‘Pilgrim of Bordeaux’, we know that in the mid-fourth century the Imperial communication network that spread from Western Europe to the Near East was perfectly efficient, and that Roman citizens relied upon this amazing infrastructure even when they travelled for private purposes or undertook a pilgrimage journey.

Continuer la lecture de « Institutional hospitality and occasional hosting in Christian society between the fourth and sixth centuries: From individual initiative to assistance as mission »

Accueil et hospitalité au haut Moyen Âge dans le Centre-Nord de l’Italie : realia et problèmes de lexique

Eleonora Destefanis (Università del Piemonte Orientale, Dipartimento di Studi Umanistici)

Le problème de l’hospitalité dans l’Italie du haut Moyen-Âge demeure encore un peu marginal dans l’historiographie (avec l’exception du cas romain). Il représente pourtant un sujet important, surtout par rapport au rôle joué par la Péninsule italienne dans l’espace méditerranéen pendant cette période. L’objectif est de montrer ici la progressive mise en place d’un système lexical de l’hospitalité qui d’un côté sélectionne attentivement sa terminologie et de l’autre arrive à attribuer des significations nouvelles à des mots anciens et bien enracinés dans la tradition littéraire.

Continuer la lecture de « Accueil et hospitalité au haut Moyen Âge dans le Centre-Nord de l’Italie : realia et problèmes de lexique »

Le vocabulaire de l’hospitalité dans l’Antiquité tardive occidentale : le cas d’humanitas et les nouveaux enjeux de l’hospitalité à l’âge de l’ascétisme chrétien

Emmanuelle Raga (Université Libre de Bruxelles)

Le devoir d’hospitalité est confronté dans l’Antiquité tardive à l’influence grandissante du mouvement ascétique chrétien, lequel génère pour les aspirants ascètes un dilemme quotidien entre les devoirs sociaux dont fait partie l’hospitalité (et donc l’offre et le partage alimentaire), et les aspirations personnelles à la mortification concrétisée notamment par la pratique du jeûne. Ce nouvel enjeu fait émerger l’hospitalité sous un angle particulier dans les sources écrites. Deux types de sources seront envisagées ici : celles émanant des élites désireuses de combiner une vie pieuse avec leur statut aristocratique (qui implique l’entretien du réseau à l’aide notamment du banquet), et celles émanant des prédicateurs ascétiques cherchant à guider leurs disciples ascètes et cénobites vers une vie contemplative malgré l’inévitable perturbation qu’amène le devoir d’hospitalité. Deux auteurs représentatifs de ces deux milieux sociaux nous intéresseront ici en raison de leur usage similaire du vocable d’humanitas pour désigner l’hospitalité alimentaire : Jean Cassien et Sidoine Apollinaire.

Continuer la lecture de « Le vocabulaire de l’hospitalité dans l’Antiquité tardive occidentale : le cas d’humanitas et les nouveaux enjeux de l’hospitalité à l’âge de l’ascétisme chrétien »