La réglementation de l’hospitalité en milieu monastique tardoantique en réponse à un nouveau besoin : celui de ne pas devoir rompre le jeûne

Emmanuelle Raga (Université libre de Bruxelles)

Le combat de Carnaval et de Carême, P. Bruegel l'Ancien, 1559 (a) domaine public
Le combat de Carnaval et de Carême, P. Bruegel l’Ancien, 1559 (a) domaine public

L’enjeu de l’hospitalité pour les aspirants ascètes de l’Antiquité tardive pose une difficulté très concrète : comment embrasser pleinement une vie contemplative sans négliger le fondamental devoir d’hospitalité ? La visite d’hôtes empiète en effet sur plusieurs aspects d’une vie contemplative. Non seulement elle impose d’interrompre toute activité pour recevoir le ou les invités mais de plus cette action ne peut être pleinement accomplie sans l’offre et le partage d’aliments (de surcroît idéalement d’aliments sortant de l’ordinaire) et impose donc de rompre le jeûne et l’abstinence alimentaire qui accompagnent tout projet contemplatif. De manière générale, la double injonction à vivre une vie contemplative sans pour autant négliger les devoirs d’une vie active confronte tous les aspirants ascètes à un dilemme requérant un compromis. Ce dilemme se pose naturellement également pour les communautés monastiques.

Continuer la lecture de « La réglementation de l’hospitalité en milieu monastique tardoantique en réponse à un nouveau besoin : celui de ne pas devoir rompre le jeûne »

Normes et institutions de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne – Propos introductifs

Mosaïque dite "The Funerary Couch" (Edessa, IIIe s. ap. J.-C.)
Mosaïque dite “The Funerary Couch” (Edessa, IIIe s. ap. J.-C.)

Le précédent atelier du projet Hospitam (Lyon, mars 2016), consacré aux « mots de l’hospitalité autour de la Méditerranée antique » avait permis de mieux préciser les contours de l’hospitalité dans plusieurs contextes culturels antiques et d’approfondir d’épineuses questions de définition. En dépit de permanences souvent plus lexicales que conceptuelles, le polymorphisme de la terminologie semble refléter la pluralité des sociétés dans lequel ce lexique évolue ; il témoigne d’une actualisation continue des termes et de concepts relevant de l’hospitalité et de l’accueil. À l’issue de cet atelier, il avait alors semblé judicieux d’étendre l’enquête vers la question des normes et des institutions de l’hospitalité, dont l’étude des nomenclatures lexicales constituait en quelque sorte déjà la première étape.

Continuer la lecture de « Normes et institutions de l’hospitalité dans l’Antiquité méditerranéenne – Propos introductifs »